Sotel propose une solution de protection innovante destinée au travailleur isolé. Face aux obligations de l’employeur et aux nouvelles pratiques de travail, des alarmes et le suivi par télésurveillance permettent de couvrir et répondre aux principaux risques encourus par un travailleur isolé. Le choix d’un équipement ergonomique d’alarme à porter par le travailleur isolé (DATI) est aujourd’hui possible avec à Sotel.

Vos obligations d’employeur pour la protection du travail isolé (PTI)

Lorsque l’on parle de protéger son personnel en milieu professionnel, l’article R4512-13 du Code du Travail est clair pour le travailleur isolé : « Lorsque l’opération est réalisée de nuit ou dans un lieu isolé ou à un moment où l’activité de l’entreprise utilisatrice est interrompue, le chef d’entreprise prend les mesures nécessaires pour qu’aucun travailleur ne travaille isolément en un point où il ne pourrait être secouru à bref délai en cas d’accident. »

La protection du travailleur isolé (PTI) concerne l’ensemble des secteurs d’activité, et inclut les nouveaux modes de travail comme le télétravail.

Disposez du meilleur dispositif d’alarme pour travailleur isolé (DATI)

Afin de protéger efficacement votre travailleur isolé, c’est-à-dire, « hors vue et hors d’ouïe », il est nécessaire d’équiper d’un Dispositif d’alarme pour travailleur isolé (DATI), que celui-ci doit porter sur lui.

Ce dispositif DATI transmet, grâce à une liaison GSM, des informations automatiques ou volontaires à un service de télésurveillance 24h/24. Objectif : parer à tout type de risque, malaise, accident ou agression.

Sotel propose différents DATI, adaptés à l’activité de votre personnel, dont le TWIG Embody PTI. De la taille d’une montre et discret, porté au poignet ou autour du cou, il est interopérable avec tous les opérateurs GSM et bénéficie d’une ergonomie évoluée.

Les alarmes et fonctionnalités pour la protection du travailleur isolé (PTI)

Des alarmes « détresse », « perte de verticalité » ou encore « absence de mouvement » peuvent être générées automatiquement par l’appareil DATI porté par un collaborateur travaillant à distance, dans un environnement isolé ou en zone blanche.

La fonction « SOS » peut aussi être déclenchée par le porteur, par pression ou simple arrachement du dispositif.

Toute alarme fait l’objet d’une levée de doute par un appel au porteur du DATI. En cas de confirmation d’anomalie ou de non réponse, les consignes définies au préalable seront appliquées par l’opérateur de télésurveillance.

La fonction GPS (ou radio en intérieur) permet aussi, en cas d’alarme, de localiser le porteur. En zone blanche, la fonction « présence vie » permet de maintenir le contact, par un système de compteur de temps et de sonnerie avec réponse.